Le Portugal

alvaro-santos-pereiraLe Portugal, destination à suivre ?

Le ministre portugais de l’Economie et de l’Emploi, Alvaro Santos Pereira vient d’annoncer que le Portugal comptait mettre en œuvre une série de mesures destinées à renforcer l’attractivité du territoire pour les investisseurs étrangers, l’un des sept points de la stratégie de relance menée par le gouvernement portugais.

Bien que le ministre ne soit pas entré dans les détails, il a indiqué que la baisse du taux d’impôt sur les sociétés était fortement envisagée, et que cette baisse sera significative, et graduelle. Le taux actuel d’impôt sur les sociétés est de 24% au Portugal ; un taux inférieur à 20%, a minima, semble donc tout à fait réaliste comme objectif potentiel.

Ceci placerait le Portugal dans les premiers rangs de l’Europe de l’Ouest, derrière l’Irlande et son taux à 12,5%, et au niveau de la plupart des pays d’Europe de l’Est, où les taux moyens s’échelonnent entre 15 et 20%.

Par ailleurs, le ministre a annoncé également des initiatives destinées à réduire la bureaucratie, donc les obligations administratives pesant sur les entreprises, tout comme la création d’une institution financière destinée à favoriser l’accès des petites entreprises au crédit.

Un programme de soutien à l’innovation et à l’esprit d’entreprise sera par ailleurs développé, sous le nom de « Start Up Portugal ».

L’ensemble de ces mesures sont de nature à favoriser le choix du Portugal comme lieu d’implantation pour des entrepreneurs étrangers, et sont à surveiller de près.

En effet, la future réduction de la fiscalité pourrait être de nature à créer de nouvelles opportunités au sein même de l’Union Européenne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Post Navigation